37.10

Valérie Mréjen : Blue bar, 2000

Vidéo
2’47
Courtoisie de l’artiste

Vu le 29.04.2008 dans le cadre de l’exposition personnelle « La Place de la Concorde » au Jeu de Paume Ă  Paris

21.7

ValĂ©rie MrĂ©jen et Bertrand Schefer – Exercice de fascination au milieu de la foule

Ce film est tourné à Tokyo, dans le quartier de Shibuya. Nous avons décidé de réaliser une série de portraits de ces saisissantes figures des jeunes filles tokyoïtes, Shibuya gals (le mot girls japonisé), mélange de réserve et d’excentricité, de pudeur et de provocation.

Shibuya n’est pas seulement l’un des quartiers les plus animés de la capitale, à l’instar de Shinjuku, Ginza, Omote-sando, Roppongi, Harajuku… c’est aussi le centre aujourd’hui mythique de la jeunesse de Tokyo, une fabrique de filles-images, au style sophistiqué caractéristique, qui a même son usine (le grand magasin de vêtements et d’accessoires 109, qui s’élève au croisement des principales artères du quartier) et qui s’impose comme l’un des lieux les plus sidérants de la ville.

Un sens aigu de la représentation, allié au mystère d’un détachement qui tend à les rendre presque insaisissables malgré la charge de séduction déployée et le caractère ouvertement érotique de leurs tenues, font ressortir les gals au milieu de la foule. Passages de comètes, qui disent tout, mais dans un langage qui garde son secret.

Durant trois semaines, nous nous sommes littĂ©ralement installĂ©s sur cette place, filmant la foule de près ou de loin au croisement, le ballet des voitures, la circulation incessante et miraculeusement fluide, pour nous approcher petit Ă  petit de ces Ă©tranges poupĂ©es que nous abordions avec l’aide d’une assistante bilingue, leur demandant de garder un long temps de pose devant la camĂ©ra.

Photos Claire Mathon



Valérie Mréjen chez pointligneplan